21 septembre 2021 • Robots-Rédacteurs (NLG)

Les données publiques ont enfin leur porte-voix

Olivier Mégeanpar Olivier Mégean

… et c’est probablement le meilleur atout pour lutter contre les fake news !

A l’approche des grandes échéances électorales en France, il est temps d’utiliser la donnée publique pour lutter contre les fake news.

L’État, qui met à la disposition de tous des données officielles, ne se charge pas, comme nous avons tous pu le constater pendant la crise de la covid-19, de les transformer en informations visibles, lisibles et compréhensibles par tous.

Sur cet exemple que nous avons vécu collectivement, c’est un jeune ingénieur qui a conçu, de son côté et sur sa propre initiative, l’outil d’information que nous avons tous utilisé : le CovidTracker. Les données étaient publiques et c’est une démarche individuelle qui a permis de les transmettre efficacement aux français.

Or, il s’avère que l’open data français comporte des trésors de données au potentiel informatif considérable et qui ne sont que très peu exploitées. A titre d’illustration, intéressons-nous à la problématique de l’environnement et du développement durable qui devrait, comme une ou deux autres thématiques, être au cœur de la campagne présidentielle à venir.

Environnement et développement durable.

À partir des données mises à disposition par l’État dans le cadre de data.gouv.fr et Etalab, qui coordonne la politique d’ouverture et de partage des données publiques en France, on peut imaginer utiliser les données mises à disposition dans le domaine de l’environnement et du développement durable pour créer un flux d’agence de presse totalement automatisé, comme cela existe déjà dans le domaine de la finance notamment.

Un tel outil n’a jamais été développé en France.

Le robot rédacteur pourrait identifier, dès la publication des données, les faits saillants mis à jour pour rédiger une synthèse des éléments sous forme de visualisation graphique et de texte longs et courts (pour un éventuel usage web ou réseaux sociaux).

Le robot pourrait couvrir l’ensemble de la thématique “Environnement et développement durable” et intégrer un large ensemble de rubriques alimentées par les données publiques (comme par exemple, la mobilité urbaine dans ses dimensions d’usages et d’infrastructures, la rénovation énergétique des bâtiments, la gestion des déchets, l’évolution des émissions de particules fines, déchèteries-écopoints, etc…) à un échelon national et local lorsque les données sont disponibles.

Ce type de robot logiciel a 3 vertus essentielles :

  • Modernisation les conditions de production de l’information : exploration des données, synthèse et data écriture, création d’un outil pour des journalistes.
  • Amélioration la liquidité de l’information pour le bénéfice du lecteur.
  • Création d’un canal d’information basé sur les données officielles et lutter ainsi contre les fake news.

Les usages de la Data Écriture sont multiples et peuvent être déclinés sur toutes les thématiques : sécurité, enseignement, immobilier, économie, sport, santé …

Si vous souhaitez en savoir plus sur les robots rédacteurs, contactez : hello@demain.ai

NEWSLETTER

Votre briefing mensuel sur les tendances principales, menaces et opportunités, ainsi que les outils de l’intelligence artificielle.

VOIR LA DERNIÈRE NEWSLETTER »

DÉVELOPPEZ VOTRE BUSINESS GRÂCE À L’IA

Un bouquet unique de solutions d’intelligence artificielle pour écrire, comprendre et prédire.

CONTACTEZ-NOUS »