09 septembre 2021 • Données et Technologies

Les robots rédacteurs : une technologie stable, efficace et éprouvée

Olivier Mégeanpar Olivier Mégean

Cela fait déjà plusieurs années déjà que des expérimentations de production automatisée d’articles sont menées à travers le monde. Aujourd’hui, ça marche !

On ne parle évidemment pas d’une machine qui écrit toute seule de type GPT3 et qui est lâchée dans la nature sans aucun contrôle ni garde-fou. On parle ici de solutions basées sur des technologies d’IA mais encadrées par des règles définies par les humains.

On parle également de textes de plusieurs pages produits par un programme conçus par des
humains dans un objectif précis et nourri par des données thématiques (sur le sport, l’immobilier, la pollution, la sécurité, la mobilité verte, la culture ou les loisirs).

Il y avait bien eu quelques expérimentations imaginées et expérimentées dans le domaine de la politique dès 2012. Il faut bien le reconnaître, la qualité d’écriture tout comme l’intérêt du texte restaient très limités. Cela ressemblait à du texte à trou « légèrement » amélioré et le résultat n’était pas bouleversant.

Depuis ces débuts balbutiants, de nombreuses autres expérimentations ont été menées. Et le résultat est tout autre !

On peut citer en exemple quelques initiatives spectaculaires :

  • Homeowners Bot, du groupe de presse scandinave Mittmedia qui publie un article à chaque transaction immobilière ;
  • Feinstaub Radar, de la Stuttgarter Zeitung qui produit un bulletin des émissions de particules fines ;
  • Le dispositif audio « Solidarité Coronavirus » lancé par le Télégramme pendant le premier confinement de la crise covid ;
  • Le Radar News de l’agence Press Association, qui produit automatiquement des dépêches d’agence sur des informations locales…

La conclusion de ces récentes expérimentations est que la technologie est stable, les données sont accessibles et très souvent gratuites (open data, base des notaires, ..) et l’intelligence artificielle vient foisonner ces textes en environnement contrôlé.

Ces robots sont capables d’écrire des textes sans erreurs dans les calculs de données, sans contenu dupliqués.

On produit aujourd’hui des contenus à l’échelle et la vitesse de la machine.

Nous parlons ici de textes produits en temps réel (dans la seconde).
Une fois le robot logiciel paramétré, il est capable de produire des plusieurs milliers de textes en quelques minutes.

En 2021, il est possible de produire des textes de qualité de manière totalement automatisée.

La preuve par l’exemple

Nous avons lancé récemment un robot commentateur boursier qui analyse chaque jour, en toute autonomie, la performance du CAC. Non seulement il commente les cours, mais également les volumes de transactions et les faits marquants de la séance.

Le robot génère tous les jours un tweet d’alerte puis un article sur la séance. Le module peut aussi être écouté en une version audio, également disponible.

La technologie permet aujourd’hui de produire automatiquement des textes factuels et analytiques. Ils viennent compléter le travail du journaliste, concentré sur l’enquête, le témoignage et l’investigation.

Pour plus d’informations sur ces technologies : hello@demain.ai

NEWSLETTER

Votre briefing mensuel sur les tendances principales, menaces et opportunités, ainsi que les outils de l’intelligence artificielle.

VOIR LA DERNIÈRE NEWSLETTER »

DÉVELOPPEZ VOTRE BUSINESS GRÂCE À L’IA

Un bouquet unique de solutions d’intelligence artificielle pour écrire, comprendre et prédire.

CONTACTEZ-NOUS »