L’impérieuse nécessité de former tous les cadres à l’intelligence artificielle

Gaetan Fronpar Gaetan Fron

Tous les cadres dirigeants, cadres intermédiaires et cadres à haut potentiels doivent être formés à l’IA.

Au fond, l’intelligence artificielle dans le business est surtout une histoire d’hommes et de femmes, plus que de technologies. Pourquoi ?

Parce que l’accès aux capacités de l’intelligence artificielle se simplifie pour bon nombre d’usages (reconnaissance ou synthèse vocale, reconnaissance d’images, apprentissage machine…), et que la transformation des entreprises ne se décrète pas à l’occasion d’avancées, certes spectaculaires, d’une technologie.

Plus que jamais, il faut des hommes et femmes pour imaginer comment l’IA peut rénover les processus de l’entreprise, définir de nouvelles interactions entre une marque et ses clients, travailler sur les données, programmer et surveiller les algorithmes…

Intégrer l’IA dans l’entreprise, une forme particulière de conduite du changement

Le déploiement, dans les services de l’entreprise, de solutions basées sur l’IA fait systématiquement l’objet d’un exercice de conduite du changement. Il s’agit de modifier les attributions des collaborateurs et les doter de nouveaux outils.

Il est aisé de trouver de nombreux points de similitude avec d’autres conduites du changement, notamment dans le cadre de déploiement de progiciels.

La différence ici est que l’IA est un vecteur de transformation de l’entreprise (et par ailleurs de la société), et non un simple changement de méthode de travail.

L’ère de l’IA nous amène à passer d’un monde où l’homme apprenait à travailler avec une machine à un monde où l’homme doit apprendre aux machines à travailler.

La conduite du changement vers l’IA, c’est permettre un changement de posture, de savoir-être. La communication est primordiale et pour pouvoir communiquer, il faut adopter un langage commun.

D’où la nécessité absolue de former les collaborateurs à l’IA et d’infuser une culture commune de ses enjeux, contraintes, limites et potentiels.

Former pour éviter les quiproquos et crever l’abcès sur la « menace des robots »

Travailler avec l’IA = enlever le robot qui est en nous

C’est ce message que les cadres doivent faire passer à leurs équipes de terrain : « Certes, adopter l’IA a de fortes chances de remettre en cause le travail actuel ; mais c’est surtout l’occasion  d’avoir un travail plus intéressant car débarrassé d’une routine pénible à valeur ajoutée nulle. »

L’intégration de l’IA est la poursuite d’un mouvement continu d’outillage des travailleurs et des collaborateurs  :

  • outil mécanique dans le secteur primaire ou secondaire;
  • outil d’aide à la décision : Excel, BI, accès à la connaissance dans le secteur tertiaire;
  • outil d’aide à la vente : fichier client, études marketing dans la relation client…

Former pour permettre aux idées d’émerger

Les domaines d’application de l’intelligence artificielle en entreprise sont multiples ; certains sont inédits. L’IA vient améliorer un service existant tout comme elle peut être à l’origine de la création d’un nouveau service.

Intégrer l’IA dans l’entreprise, c’est mettre l’imagination au pouvoir !

Comment pouvait-on par exemple imaginer les cas d’usages suivants il y a juste quelques années ?

  • installer un analyseur vocal et texte pour détecter quand des conversations clients contiennent tel ou tel mot clé (irritant, pricing…), et ce, sur tous les supports de communication ;
  • développer une IA de reconnaissance faciale en Chine pour prévenir l’usage de jeux mobiles par des enfants ou leur imposer d’être à une distance minimale de 40 cm de l’écran.

En offrant aux équipes une ouverture d’esprit sur ce que l’intelligence artificielle sait faire aujourd’hui, et comment en tirer parti, l’entreprise se dote d’un cadre propice à l’émergence des idées et un terrain favorable à l’innovation par l’IA.

Qui former à l’IA dans l’entreprise ?

Nous pensons que tous les cadres dirigeants, cadres intermédiaires et cadres à haut potentiels doivent être formés à l’IA. Ils doivent bénéficier d’une formation tronc commun centrée sur les apports business. Cette formation doit comporter un volet technique minimum pour permettre un dialogue constructif avec les data-scientist et les offreurs de solutions techniques. La formation à l’IA pour les cadres doit être identique pour tous. Elle représente l’un des enseignements de base pour toute entreprise sérieuse dans sa volonté de transformation numérique.

Les utilisateurs finaux, salariés ou employés, seront formés, quant à eux, dans le cadre de la mise en oeuvre des projets, des ateliers de conception et du déploiement concret des solutions.

Former les collaborateurs à l’IA, c’est permettre à l’entreprise de se saisir pleinement de son potentiel.

En faisant cela, elle repousse la concurrence des pure-players décomplexés qui viennent à la conquête des marchés avec une offre bâtie nativement sur l’IA. En formant ses collaborateurs à tirer parti des capacités de l’intelligence artificielle, l’entreprise devance ses concurrents qui ne le font pas.

La formation à l’intelligence artificielle est urgente car elle est un facteur de compétitivité maintenant, et de survie demain.

NEWSLETTER

Votre briefing sur les tendances principales, menaces et opportunités, ainsi que les outils de l’intelligence artificielle.

VOIR LA DERNIÈRE NEWSLETTER »

Intégrez l’intelligence artificielle dans votre entreprise

demain.ai offre une gamme de services permettant à toutes les entreprises de saisir les opportunités business de l’IA.

Séminaires de formation, diagnostic IA des données, identification et analyse de cas d’usages, réalisation concrète d’un P.O.C., mise en production, nos équipes peuvent vous accompagner dans chacune des étapes de l’intégration concrète de l’intelligence artificielle.

L'EQUIPE DEMAIN.AI »